L’Imam Nasseur Mohammad le Yéménite
16-09-1433 (Calendrier hégirien)
04-08-2012 (Calendrier grégorien)
08:55 AM
ـــــــــــــــــــ


La Fatwa pour tous ceux demandant à propos de la première et deuxième demeure des gens de la caverne, selon trois planètes dans le livre, comme rappel aux gens doués d’intelligence..

Au nom d'Allah le tout Miséricordieux, le Clément. Que la prière et la paix couvrent tous ses prophètes et ses messagers ainsi que leurs bons et vertueux parents et tous ceux qui suivent la vérité jusqu’au au jour du jugement. Et après...
Vous, demandant à propos de la première et deuxième demeure des gens de la caverne, réellement, je ne dis à propos d’Allah que la vérité. Je vous fais tenir la question et la réponse, à partir des versets sans équivoque du saint livre, comme rappel à ceux doués d’intelligence :

Question 1- Puisque les « gens de la caverne » étaient encore à leur caverne, à l’époque de l’envoie du dernier prophète et messager Mohammed, le messager d’Allah, que la prière et la paix le couvrent ainsi que ses parents, comme le prouve la parole d’Allah : {Et tu les crois éveillés, alors qu'ils dorment. Et Nous les tournons sur le côté droit et sur le côté gauche, tandis que leur chien est à l'entrée, pattes étendues. Si tu les aperçois, certes tu leur tourneras le dos en fuyant ; et tu seras assurément rempli d'effroi devant eux.} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 18 - AL-KAHF / LA CAVERNE : 18]

La question qui se pose : Est-ce que les gens de la caverne ont quitté leur caverne avant d’y revenir, après que leur première demeure s’est écoulée ? Quelle est ta preuve, à partir des versets sans équivoque du saint livre, de leur sortie, après l’achèvement de leur première demeure et de leur retour à leur caverne pour finir leur deuxième demeure ?
Réponse 1- La preuve évidente, dans les versets sans équivoque du Coran, qu’ils sont sortis de leur caverne, après l’écoulement de la demeure de leur premier sommeil, vous la trouverez, certes, dans les paroles d’Allah, gloire à lui : {Or, ils ont demeuré dans leur caverne trois cents ans.} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 18 - AL-KAHF / LA CAVERNE : 25]. Nous déduisons, à partir de ce verset qu’ils sont tous sortis de leur caverne, après l’expiration de leur première demeure. Pour ceci, Allah, gloire à lui, disait : {Or, ils ont demeuré dans leur caverne trois cents ans.}. C’est-à-dire, qu’ils l’ont quitté, après l’écoulement de trois cents années lunaires.

Question 2- Après qu’Allah les a ressuscités, suite à l’écoulement de leur première demeure, Ont-ils été interrogés par quiconque afin qu’ils racontent leur histoire ? La réponse vous la trouverez dans les versets sans équivoque du livre. La raison de leur résurrection est pour qu’ils s’interrogent entre eux. Ils n’ont jamais été interpellés par quiconque afin qu’Allah ne révèle pas leur secret jusqu’au délai prévu dans le livre souligné. Pour ceci Allah, gloire à lui, disait : {Et c'est ainsi que Nous les ont ressuscités, afin qu'ils s'interrogent entre eux} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 18 - AL-KAHF / LA CAVERNE : 19].
Il devient clair pour vous qu’Allah les a ressuscités afin qu’ils discutent entre eux. Ils n’ont parlé à personne, après leur résurrection de leur première demeure. Pour cette raison Allah, gloire à lui, disait : {Et c'est ainsi que Nous les ont ressuscité, afin qu'ils s'interrogent entre eux. L'un parmi eux dit : « Combien de temps avez-vous demeuré là ? » Ils dirent : « Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour. » D'autres dirent : « Votre Seigneur sait mieux combien de temps vous y avez demeuré. Envoyez donc l'un de vous à la ville avec votre argent que voici, pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact ; et qu'il ne donne l'éveil à personne sur vous. (19) Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner à leur religion, et vous ne réussirez alors plus jamais. »(20)} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 18 - AL-KAHF / LA CAVERNE]

Question 3- L’homme qui a quitté la caverne est-il allé vers la ville et leur a-t-il apporté de la nourriture ?
Réponse 3- Il est plutôt revenu par la porte de la caverne, puisqu’Allah a englouti la ville de leur peuple, après leur départ. Pour ceci, l’homme est sorti vers la porte de la caverne et n’a aperçu ni la ville ni les lumières. Il faisait nuit mais il n’a rien vu. Il n’y avait que l’obscurité totale au silence de la nuit. Il n’a rien aperçu, même pas un tison en flamme dans une maison du grand village. Il n’y avait que l’obscurité totale.
Ensuite, il a invité ses partenaires pour examiner la question. Ils sont tous sortis vers la porte de la caverne. Ils ont tendu tous l’oreille. Ils espéraient entendre un aboiement d’un chien, un braiment des ânes, un meuglement de vache ou un cri de coq pour avoir un signe de vie de leur peuple. Peut-être qu’ils dormaient ? Mais ils n’ont rien entendu. On dirait que la vie a disparu autour d’eux. Ils étaient surpris ! Ils ont décidé alors de revenir à la caverne pour dormir jusqu’au matin afin de découvrir, par la porte de la caverne, ce qui s’est passé pour leur peuple, après leur départ. Ils ne savaient pas qu’Allah a anéanti le village de leur peuple, avant neuf milles années. Lorsqu’ils sont revenus à la caverne pour dormir jusqu’au matin et ensuite découvrir le destin de leur peuple, Allah a assourdi leur oreilles pour passer leur deuxième demeure qui dure neuf années. Ils sont jusqu’à l’heure actuelle en sommeil pour passer leur deuxième demeure, par confirmation des paroles d’Allah : {et en ajoutèrent neuf.} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 18 - AL-KAHF / LA CAVERNE : 25]

J’atteste pour Allah que la durée de leur première demeure est de neuf milles années, en comptant par les jours des êtres humains. Et Nous sommes bien véridiques.

Peut-être que quelqu’un voudrait dire : « Voilà une chose vraiment étonnante ! comment se passe-t-il que la période de leur première demeure est de trois cents années alors que tu dis qu’elle vaut neuf milles années et qu’aussi la durée de leur deuxième demeure est de neuf années et tu dis, pareil, qu’elle vaut neuf milles années ? Ceci est vraiment surprenant ! Apprends-moi alors des secrets du calcul dans les versets sans équivoque du livre, comme rappel aux gens doués d’intelligence et par Fatwa (avis) pour tous ceux se demandant à propos de la première et deuxième demeure des gens de la caverne.». L’imam le Mahdi Nasseur Mohammed le Yéménite, leur réponds alors, en disant : Le calcul sera en considérant le mouvement de trois planètes dont un est lumineux, l’autre est éclairant et la planète de la terre. Peut-être que le demandeur voudrait continuer de parler, en disant : Existe-t-il au livre un calendrier lunaire et un calendrier solaire ? Nous donnons alors Fatwa (avis), véridiquement, à tous ceux demandant, qu’il existe un calendrier solaire en suivant le mouvement du soleil et un calendrier lunaire en suivant le mouvement de la lune. Par confirmation des paroles d’Allah, gloire à lui : {Le soleil et la lune selon un calcul} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 55 - AR-RAHMAN / LE TOUT MISÉRICORDIEUX : 5]

Et le mois du soleil dure mille jours lunaires des jours de la lune elle-même.

La question qui se pose : Combien dure-il le jour de la lune, en comptant par les jours des êtres humains ?
Et la réponse : trente jours terrestres en considérant les jours des êtres humains, alors le mois solaire équivaut à mille mois de ceux des êtres humains.
Pour ne pas vous compliquer l’affaire, sachez que la seule seconde parmi celles de la lune équivaut à trente secondes terrestres ; aussi la minute est égale à trente minutes terrestres ; l’heure correspond à trente heures terrestres ; le jour s’estime à trente jours terrestres ; le mois fait trente mois terrestres. L’année lunaire pour la lune elle-même correspondra, absolument, à trente années terrestres. Passons maintenant aux paroles d’Allah, gloire à lui : {Or, ils ont demeuré dans leur caverne trois cents ans.} (Véridique est la parole d’Allah). Il vise par le calendrier de l’année lunaire, pour la lune elle-même, en considérant le mouvement de la lune et le jour de la lune.

La question qui se pose, à Combien d’années des êtres humains sont-elles égales trois cents années lunaires ? Et la réponse : Puisque le jour lunaire, pour la lune elle-même, correspond à trente jours terrestres et le mois en vaut trente mois, alors, nécessairement la seule année lunaire, pour la lune elle-même, sera égale à trente années terrestres. Multiplions alors [{trois cents ans} x trente] = neuf milles années en comptant par les jours terrestres, par le même calcul des jours des êtres humains, sans plus ni moins une seule seconde.

Ensuite, passons au calcul de la période de leur deuxième demeure, par confirmation des paroles d’Allah, gloire à lui : {et en ajoutèrent neuf} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 18 - AL-KAHF / LA CAVERNE : 25]. Revenons à la parole d’Allah, gloire à lui : {Le soleil et la lune selon un calcul} (Véridique est la parole d’Allah) [Sourate 55 - AR-RAHMAN / LE TOUT MISÉRICORDIEUX : 5]. Ceci, signifie que leur deuxième demeure est à compter par le soleil suivant le mouvement du soleil lui-même. Puisque le mois solaire est égal à mille mois dans le livre, selon les jours des êtres humains, alors, il en résulte que la seule année solaire équivaut à mille ans de ce que vous comptez. Ensuite, nous obtenons l’interprétation véridique des paroles d’Allah, gloire à lui : {et en ajoutèrent neuf}, (Véridique est la parole d’Allah), qu’ils s’agissent bien de neuf années solaires. Et puisque le mois solaire est égal à mille mois de ceux des êtres humains, il en sera issu que l’année solaire équivaut à mille ans de ce que vous comptez.

Alors, l’interprétation véridique des paroles d’Allah, gloire à lui : {et en ajoutèrent neuf} est qu’ils s’agissent de neuf années solaires. Elles sont égales à neuf milles ans de ce que vous comptez. Elles équivalent à la durée de leur première et de leur deuxième demeure, sans plus ni moins une seconde, bien que le calcul n’était pas fondu sur le mouvement d’une seule planète mais tenait compte simultanément des mouvements de la lune, du soleil et de la terre.

Le résultat est abouti, en comptant par les jours des êtres humains : La durée de leur première demeure est de neuf milles ans de ce que vous comptez ; La durée de leur deuxième demeure est de neuf milles ans de ce que vous comptez. Et Nous sommes bien véridiques.

Que la paix couvre les messagers et louange à Allah, seigneur de l’univers..
Peut-être que quelqu’un voudrait dire : « Nasser Mohammad, Tu es un astronome qui connaît le calcul des mouvements des planètes». Alors, L’Imam le Mahdi lui répond et je dis : Je jure par Allah, le tout grand, que je n’ai jamais été un astronome ou un savant religieux, c’est plutôt l’interprétation véridique du Coran ! Ne réfléchissez-vous donc pas ? Si j’étais un astronome, comme vous le prétendez, vous trouveriez mon annonce concernant le début du mois de Chawal de l’an 1433 identique à celle de tous les astronomes arabes et étrangers. Ils étaient tous d’accord que le début du mois de Chawal pour cette année 1433 ne doit pas être le samedi mais plutôt le dimanche puisque, selon leur science d’astronomie, la lune se couche avant le coucher du soleil du vendredi 29 Ramadan 1433 du calendrier hégire. Alors que le Mahdi tant attendu a annoncé que la fête sainte d'Aïd al-Fitr correspond au samedi, puisque je sais d'Allah ce que ne savent pas tous les savants arabes et étrangers. Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez. » Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce que vous faites.

Votre Frère l’Imam le Mahdi Nasseur Mohammed le Yéménite
ــــــــــــــــــــ


Lien du texte original en langue arabe : http://www.mahdi-alumma.com/showthread.php?t=8059